Pourquoi est-ce que je n’aime pas m’entendre parler ?

Vous aussi en vous écoutant parler à travers un audio vous vous êtes dit « ma voix ressemble vraiment à ça ? Elle est insupportable !  » Pas de panique, 80% des gens ressentent la même chose en s’écoutant à travers un audio. On vous explique pourquoi et comment apprendre à l’aimer !

Non, notre voix n'est pas libre de droits ! | Les Echos

I/ Les raisons de votre agacement

Depuis toujours, vous vous entendez parler et vous vous êtes fait une idée de votre voix. Mais en réalité, les gens n’entendent pas la même chose que vous. C’est surprenant non ? Mais c’est très simple à expliquer !

Lorsque vous parlez à quelqu’un, c’est le son osseux et vibratoire que vous entendez tandis que quand vous écoutez un audio de vous il s’agit du son aérien.

Qu’est ce que le son osseux et vibratoire ?

C’est tout simplement le son de votre voix lorsqu’il résonne dans votre tête. En effet, les cordes vocales émettent un son qui résonne dans votre boite crânienne, se diffuse dans votre corps et rebondit sur vos os. De ce fait, votre voix vous paraît plus grave que ce qu’elle est en réalité.

Et le son aérien ?

C’est le son qui est propagé par l’extérieur puis est transmis aux tympans. Lorsque vous entendez votre voix de l’extérieur, c’est donc une sensation qui n’est pas « naturelle » et qui peut être gênante ou décevante. Elle paraît souvent plus aigüe et nasillarde.

II/ Apprendre à aimer sa voix

Cependant, il est possible d’apprendre à aimer sa voix…

Tout d’abord, il faut savoir maîtriser son débit de paroles. Le théâtre et le chant sont des activités très efficace pour ce type d’exercice.

Il est également important de bien échauffer sa voix avant de prendre la parole en public. Après tout, elle provient du muscle vocal et comme n’importe quel muscle, ce dernier a besoin d’être échauffé correctement avant d’être sollicité !

D’autre part, libérer son diaphragme est primordial ! C’est ce qui permet de respirer correctement et de se sentir bien. Il faut donc inspirer lentement et activer les muscles profonds qui jouent sur le diaphragme et permettent de libérer le souffle.

Pour comprendre en détaille le rôle du diaphragme sur notre état de santé, je vous invite à cliquez ici. Il s’agit d’un article très bien renseigné de « devenir-zen ».

Travailler sa voix est en effet possible mais elle ne changera jamais du tout au tout. Il faut savoir apprendre à l’aimer et à composer avec sa voix imparfaite !

III/ Ce que reflète la voix

Selon Platon, « la voix est le reflet de l’âme »

En effet, la voix selon son intensité, son débit ou sa vitesse peut refléter une émotion, un caractère ou un état de santé. Il s’agit donc du reflet de notre personnalité au delà d’un « outil » qui nous permet de nous exprimer.

Prendre soin de sa voix est donc important, apprendre à l’aimer l’est également.

Si après tous ces conseils vous n’aimez toujours pas vous écouter, passez plutôt à la transcription avec Noota !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin